Le Consortium Huma-Num pour l’ANnotation, l’analyse Et l’archive de la Vidéo appliquées aux Activités Scientifiques (CANEVAS) a été labellisé par Huma-Num en 2022. Il est hébergé par la Maison des Sciences de l’Homme – Paris Nord. Son objectif est d’instrumenter les recherches en SHS autour de corpus vidéo en facilitant des actions telles que : annoter, commenter, analyser, fouiller, partager, archiver des corpus vidéos. Pour cela, les membres du consortium (plus de 200 chercheuses et chercheurs) contribuent à développer des standards (FAIR), des bonnes pratiques et des outils dédiés aux disciplines concernées : sociologie et sciences de l’information et de la communication, sciences de l’éducation, histoire, études cinématographiques et études théâtrales.

équipe

____________________________________________________________________________________________________

Michaël Bourgatte, co-responsable

Michaël Bourgatte est Professeur en sciences de l’information et de la communication à l’Institut Catholique de Paris (Laboratoire Religion, Culture et Société, EA 7403-ICP) et co-responsable du consortium CNRS Huma-Num Canevas. Il travaille sur le cinéma (« Enjeux socioculturels de la technique au cinéma », 2014), la vidéo en ligne (« Le mashup et la transtextualité audiovisuelle sur Internet », 2019) et, plus spécifiquement aujourd’hui, sur le vidéomilitantisme animaliste et son impact social (il a fait paraître en 2021 Voir le sang des bêtes ? Des images contre l’industrie de l’élevage et de l’abattage). Il est également engagé depuis près de 15 ans dans des projets de développements technologiques autour de la question de l’annotation audiovisuelle. En 2022, il a inauguré le consortium Huma-Num Canevas et, dans ce cadre, des développements autour de la plateforme d’analyse de vidéos Celluloïd.

Laurent Tessier, co-responsable

Laurent Tessier est Professeur de sociologie à l’Institut Catholique de Paris (Laboratoire Religion, Culture et Société, EA 7403-ICP) et co-responsable du consortium CNRS Huma-Num Canevas. Ses enseignements et ses travaux de recherche portent sur l’éducation au numérique et sur les usages de l’audiovisuel et du numérique à l’école et à l’université. Il est membre du comité scientifique international de la Revista Universitara de Sociologie et membre du comité d’Humanistica, association francophone des humanités numériques. Depuis 2022, il est chargé de la coordination du consortium Huma-Num Canevas et du développement de la plateforme d’analyse de vidéos Celluloïd.

Taylor Arnold, membre du conseil scientifique

Taylor Arnold est Professeur à la Richmond University dans les départements “Data Science & Statistics,” “Linguistics,” et “Cognitive Science”. Ses recherches se concentrent sur l’étude interdisciplinaire des façons dont les messages sont communiqués à travers le texte et les médias visuels. Elles concernent plusieurs domaines,  dont la sémiotique, la pragmatique, la science des données et la sociologie des médias. Il dirige avec Laurent Tilton le Distant Viewing Lab, laboratoire qui utilise et développe des techniques informatiques pour analyser la culture visuelle à grande échelle.

Olivier Aubert, membre du conseil scientifique

Olivier Aubert est consultant indépendant en ingénierie des connaissances, et maître de conférences associé en informatique à l’Université de Nantes (Polytech Nantes – LS2N) dans l’équipe DUKe. Il poursuit une recherche interdisciplinaire en modélisation des connaissances, en ingénierie et en visualisation, avec un focus sur l’annotation audiovisuelle et les humanités numériques. Il a collaboré notamment avec l’IRI au travers de projets tels que Cinelab et Cinecast. Il développe également des recherches liées à l’éducation à travers les contenus éducatifs ouverts (CominOpenCourseware) et des outils d’annotation vidéo accessibles comme CocoNotes. Auteur et contributeur de logiciels libres, il est l’architecte et développeur principal du logiciel d’annotation vidéo Advene, mobilisé au sein de plusieurs projets tels que AdA (analyse filmique de la rhétorique des affects) et REMIND, une méthode pour comprendre la micro-dynamique de l’expérience.

Rémy Besson, membre du conseil scientifique

Rémy Besson est chargé de cours à l’Université de Montréal et coordinateur scientifique du partenariat TECHNÈS où il assure la direction éditorial de l’Encyclopédie raisonnée des techniques du cinéma. Ses recherches se situent à l’articulation entre l’histoire culturelle, les études cinématographiques et l’écriture de l’histoire à l’ère du numérique. Il est associé à plusieurs groupes de recherche dont le laboratoire Cinémédias et le CRIalt (UdeM), le labdoc (UQAM). Il est aussi membre des comités de rédaction des revues Sonorités, Intermédialités, La revue documentaire, Conserveries mémorielles, ainsi qu’Entre-temps. Il a été chercheur postdoctoral du CRIalt (2012-14) où il a assuré la coordination scientifique du projet Archiver à l’époque du numérique, puis au LLA-CREATIS (Toulouse II, 2014-15) où il a poursuivi ses travaux sur l’intermédialité. Avec Marie Lavorel, il est l’auteur du livre blanc du consortium CANEVAS.

Jean-Noël Blocher , membre du conseil scientifique

Jean-Noël Blocher est ingénieur de recherche en production, traitement, analyse de données et enquêtes dans le domaine des Sciences de l’éducation et de la formation. Il est responsable du Service Recherche et Relations internationales à l’Institut national supérieur du professorat et de l’éducation (INSPE) de Bretagne, composante de l’Université de Bretagne Occidentale. Il est également membre du Centre de Recherches sur l’Education, les Apprentissages et la Didactique (CREAD) et du Collectif Didactique pour Enseigner (CDpE).

Martin Bonnard, membre du conseil scientifique

Chercheur postdoctoral au département d’histoire de l’art et des études en communication de l’Université McGill et professeur associé à l’École des médias de l’Université du Québec à Montréal, Martin Bonnard est spécialiste de la diffusion en ligne du cinéma. Sa thèse de doctorat en communication (UQAM / Concordia / Université de Montréal) traite de l’actualisation de l’expérience cinéma par les catalogues cinéphiles de vidéo par abonnement. Ses recherches portent sur la circulation et la matérialité des images en mouvement dans une approche liant les études cinématographiques et médiatiques. Il a également développé une pratique de conception de webdocumentaires, notamment en participant aux projets : Up the High Line. New York sous le regard du cinéma (2014), Sur les soins (2020) et Les infirmières de la folie (2022).

Perrine Boutin, membre du comité de pilotage et du conseil scientifique

Perrine Boutin est maître de conférences à l’université Sorbonne Nouvelle, dans le département Cinéma et Audiovisuel de l’UFR Arts et Médias. Appartenant à la 71e section CNU, sciences de l’information et de la communication, elle est rattachée au laboratoire de l’IRCAV, Institut de Recherche sur le Cinéma et l’AudioVisuel. Elle est coresponsable du master Cinéma et audiovisuel et du parcours « Didactique de l’image : création d’outils pédagogiques, art de la transmission ». Elle est par ailleurs engagée dans diverses associations, adhérante aux Enfants de cinéma, membre du comité éditorial de l’Archipel des Lucioles, présidente de la Compagnie d’Avril et secrétaire d’Enfances au cinéma, qui coordonne École et cinéma et Mon premier cinéma à Paris ainsi que Mon premier festival. Elle participe, en partenariat avec diverses structures, à l’animation d’ateliers et à la formation autour de l’éducation à l’image. Son travail, au croisement des études cinématographiques et des enquêtes sociologiques, porte sur l’éducation au cinéma : elle étudie les discours et les pratiques des actions de médiation cinématographique.

Adrien Bourg, membre du conseil scientifique

Adrien Bourg est maître de conférences HDR en sciences de l’éducation à la Faculté d’éducation et formation de l’Institut Catholique de Paris (EA7403) et est membre associé de l’Institut de recherche en Musicologie (UMR 8223, Sorbonne Université). Il est rédacteur en chef du Journal de Recherche en Éducation Musicale et dirige la collection « Sciences de l’éducation musicale » à l’Harmattan. Les corpus vidéo tiennent une place privilégiée dans son activité de recherche, à des fins d’analyse des situations d’enseignement et d’apprentissage. Il participe, sur le terrain de la formation des enseignants, de l’expérimentation de Celluloid, outil d’annotation collaborative à l’usage des vidéos développé par Michael Bourgatte et Laurent Tessier.  

Baptiste Campion, membre du conseil scientifique

Baptiste Campion est docteur en Information et Communication de l’Université catholique de Louvain (UCLouvain). Il est chargé de cours à l’Institut des Hautes Etudes des Communications Sociales (IHECS) où il est gestionnaire académique du Master en communication appliquée spécialisée en Éducation aux médias. Ses travaux de recherche actuels portent sur l’usage des médias audiovisuels et numériques  dans les dispositifs d’enseignement hybrides et  les usages des médias numériques dans des contextes de savoirs spécialisés (comme la parentalité).

Flavia Carilli, chargée de médiation scientifique

Flavia Carilli est ingénieure d’études au CNRS, chargée de médiation scientifique. Son parcours fusionne l’audiovisuel, l’anthropologie et la diffusion des savoirs. Diplômée d’une Licence en Anthropologie et d’un Master en Études Cinématographiques, elle a produit un mémoire de recherche à la croisée de l’histoire du cinéma et de la didactique de l’image. Il porte sur le cinéma scientifique en France dans les années 1920 et sa dimension spectaculaire. Après avoir terminé son cursus universitaire, elle a travaillé dans le secteur associatif en gestion de projet et en médiation scientifique. Elle est désormais chargée d’accompagner les activités scientifiques du Consortium Huma-num CANEVAS et d’animer sa communauté de recherche.

Peppe Cavallari, membre du conseil scientifique

Docteur en Philosophie et en Sciences de l’information et de la communication (UTC Sorbonne Université) ainsi qu’en Littérature comparée et intermédialité (UdeM), Peppe Cavallari est Maître de conférences en Sciences de l’information et de la communication à l’Institut Catholique de Paris (ICP). Spécialiste de la culture numérique, qu’il enseigne depuis 2019 à Sciences Po Paris, ses recherches portent sur la multimédialité et la performativité de la présence à distance ainsi que sur les imaginaires de la technologie et du web. Ces derniers, ont fait l’objet de son post-doctorat en sémiologie, dans le cadre du projet ANR CROBORA (Crossing Borders Archives. La circulation des images du passé de l’Europe), porté par le Sic.Lab Méditerranée, où il a été responsable de la collecte et de l’indexation des données web des sites italiens. Depuis 2022, il est chercheur associé à l’Institut National de l’Audiovisuel (INA), où il porte le projet “L’imaginaire télé-publicitaire de la culture mobile. Vers une technologie du care ?”. Il est chercheur associé-responsable de projets à la Chaire de recherche du Canada sur les écritures numériques, collaborateur du CRIHN et membre du groupe IMPEC-Interactions Multimodales Par Ecran (ENS de Lyon, ICAR, ELICO).

Cécile Chantraine-Braillon, membre du comité de pilotage et du conseil scientifique

Cécile Chantraine Braillon est professeur des universités en études hispano-américaines à La Rochelle Université depuis 2018 et ses recherches portent sur les Arts de la scène en lien avec les humanités numériques. Membre du Consortium CANEVAS (TGIR HumaNum) depuis son démarrage en 2022, elle travaille à l’informatisation de la recherche en Arts de la scène. Elle dirige le programme de recherche ESNA (École du Spectateur de Nouvelle Aquitaine – 2021-24) pour la valorisation numérique du théâtre néo-aquitain et développe dans ce cadre un outil d’analyse de documents audiovisuels issus du spectacle vivant, e-spect@teur (à partir de Celluloid). Elle fait aussi partie, en tant que co-porteuse (2024-25), du groupe de travail THEATRALIA labellisé par l’infrastructure européenne DARIAH (2022-2025) et dédié à la réflexion autour de l’informatisation de la recherche en Arts de la scène.

Marie Lavorel, membre du conseil scientifique

Chercheure, chargée de cours à l’université du Québec basée à Montréal, commissaire d’exposition et réalisatrice de documentaires. Ses recherches transdisciplinaires portent sur l’écriture médiatique des mémoires sensibles, l’histoire orale, les dispositifs interactifs, l’art contemporain, la danse contemporaine, la recherche-création, et la notion de temps dans les sciences humaines et les arts. Elle s’intéresse également aux formes numériques et interactives de médiatisation des savoirs qui visent à renouveler nos modes autant d’écoute que d’analyse et participe activement à des projets en histoire orale, en humanités numériques, en arts de la scène et art sonore. Chercheure associée au COHDS (Centre d’histoire orale et de récits numérisés de l’Université Concordia), et au CELAT (UQAM) elle travaille sur plusieurs projets de recherche-création où l’écoute, les temporalités multiples, la transmission des mémoires sensibles (liées aux génocides et guerres) et l’imaginaire sont au cœur d’une réflexion sur nos façons d’écouter l’Autre, de tisser des liens et sur les processus créatifs et participatifs qui les permettent.

Barbara Laborde, membre du conseil scientifique

Barbara Laborde est Maître de conférences au département “Cinéma et audiovisuel” (UFR Arts et médias) de l’Université Paris 3 Sorbonne Nouvelle. Agrégée de Lettres modernes, elle a enseigné 15 ans dans le secondaire (collège, lycée, BTS) avant d’être recrutée en 2014 à Paris 3. Sa thèse traite de l’enseignement du cinéma au lycée. Elle a été co-responsable du master professionnel “Didactique de l’image” jusqu’en 2022. Elle co-dirige actuellement une Licence Professionnelle en Gestion de Projets et Structures Artistiques et Culturelles (GPSAC). Rattachée à L’Institut de recherche sur le cinéma et l’audiovisuel (IRCAV), son expertise porte sur l’histoire de la télévision, les séries, les études de réception, les fan studies. Elle s’intéresse notamment aux représentations médiatiques et culturelles des séries, aux pratiques et usages de la télévision et des nouveaux médias, ainsi qu’à la didactique de l’image et l’éducation aux médias.

Vincent Puig, membre du conseil scientifique

Vincent Puig est directeur de l’Institut de Recherche et d’Innovation du Centre Pompidou (IRI) qu’il a créé en 2006 avec le philosophe Bernard Stiegler. Praticien et théoricien du numérique, il a conduit plusieurs projets de recherche sur les technologies d’annotation, de catégorisation et d’éditorialisation de vidéos (Lignes de temps), de textes (hypothes.is) et d’images (IconoLab). Le player Lignes de temps et son moteur de recherche intra-vidéo alimenté par des commentaires live (X, Mastodon, Zoom) est actuellement utilisé pour les événements de l’IRI et pour la consultation de ses 1500 heures d’archives vidéo. L’IRI coordonne les développements de écrit+, la plateforme d’enseignement du français écrit utilisée par une vingtaine d’universités, de la plateforme d’enseignement par le jeu Minetest et peut collaborer à des projets scientifiques, éducatifs et culturels en apportant sa connaissance et son expérience de l’éditeur Lignes de temps, de son modèle de données (Cinelab-Advene) et de ses modules d’éditorialisation (Vidéo Livre, Renkan, HashCut).

Claire Scopsi, membre du conseil scientifique

Claire Scopsi est Maître de conférence en Sciences de l’information et de la communication à l’INTD (Institut national des sciences et techniques de la documentation, CNAM). Ses activités de recherche portent sur la curation et l’éditorialisation des mémoires et notamment l’usage des archives et du patrimoine iconographique ou audiovisuel numérisés dans les productions mémorielles en ligne. Au sein de l’INTD, elle est responsable de la licence professionnelle Métiers de l’information : Archives, médiation et patrimoine, parcours Documentaliste et archivistes audiovisuel. Enfin, elle est co-animatrice de la thématique « Traces · Patrimoines · Cultures · Mémoires » du laboratoire Dicen-IDF (Dispositifs d’information et de communication à l’ère numérique).

Gérard Sensevy, membre du conseil scientifique

Gérard Sensevy est professeur émérite de sciences de l’éducation à l’Institut national supérieur du professorat et de l’éducation (INSPE) de Bretagne, composante de l’Université de Bretagne Occidentale (UBO). L’axe principal de ses recherches est l’étude, en didactique, de l’enseignement et de l’apprentissage, et de leurs relations. Ses derniers travaux l’ont amené, au sein d’un collectif national et international, à l’élaboration d’une théorie de l’action conjointe en didactique, au sein de laquelle il cherche notamment à lier la didactique à d’autres disciplines des sciences de l’homme et de la société (sciences cognitives, philosophie, anthropologie, sociologie, psychologie, linguistique, histoire). Il fait partie du comité de rédaction de la revue Education & Didactique et est co-directeur de la collection Paideia (Presses Universitaires de Rennes). Depuis 2022, il est le porteur du projet de recherche ANR DEEC (Détermination d’efficacité des expérimentations contrôlées en enseignement apprentissage) qui vise à définir les conditions d’efficacité à grande échelle, d’une séquence de création–résolution de problème au CE1 et au CE2, et à élaborer une méthode de mise en synergie d’evidence-based practice (analyses statistiques) et practice-based evidence (analyse documentée de la pratique).

Virginie Trémion, membre du conseil scientifique

Virginie Trémion est maîtresse de conférences en sciences de l’éducation à l’Institut de Formation Pédagogique (IFP) de l’Université Catholique de Lille et membre associée du Centre Interuniversitaire de Recherche en Education à Lille (CIREL ULR 4354). Ses enseignements et ses recherches portent sur l’utilisation des outils technologiques à l’école, ainsi que sur les approches interculturelles mises en oeuvre en formation d’enseignants, notamment par l’exploitation de la vidéo numérique.

contact

Flavia Carilli, chargée de médiation scientifique
flavia.carilli@mshparisnord.fr

partenaires

suivre le consortium :

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search